Le D.V.A un accessoire indispensable

UN ARVA C EST QUOI ?

Un ARVA (aussi appelé DVA), est un appareil de sécurité pour être détecté si l’on est enseveli sous une avalanche. (DVA = détecteur de victime d’avalanche). L’ARVA est un petit boitier électronique que l’on porte sur soi quand on part en montagne en conditions hivernales. Il peut être utilisé en deux modes : émission, et réception.

Mode émission, le mode que l’on utilise en quand on se déplace. Dans ce mode il émet des « bips » sur la fréquence 457mhz. Si l’on est enseveli sous une avalanche, ce sont la source de ces bips que l’on cherchera à localiser pour retrouver la victime. Il faut donc avoir l’ARVA près du corps pour être sûr qu’il ne soit pas arraché en cas d’avalanche.

Mode réception, le mode que l’on utilise quand on recherche une victime. Dans ce mode l’appareil détecte le ou les appareils situés dans un rayon d’action limité d’environ 40m.

Il existe deux principaux types d’appareils :
-  Les appareils analogiques, de conception plus ancienne, mais assurant toujours un bon fonctionnement, souvent simples d’utilisation. La technologie analogique transforme le signal reçu en son d’intensité d’autant plus importante que l’on est proche de l’appareil de la victime, et que l’appareil est orienté dans le sens du champ électromagnétique. Un potentiomètre permet de faire varier la sensibilité de l’appareil.

-  Les appareils numériques, de conception plus récente, comportant des fonctionnalités plus avancées (aide à la recherche multi victime, indication de distance relative…) La technologie numérique offre plus de confort de recherche en analysant le signal et en donnant une direction de marche ainsi qu’une distance. Cette technologie n’est parfois pas capable d’interpréter un signal très faible, et donc l’appareil reste muet. Pour cette raison certains appareils fonctionnent sur les deux technologies.

Un DVA fonctionne avec des piles. La plupart des appareils comporte un dispositif de test automatique des piles, mais il faut néanmoins penser à l’observer avant son utilisation...

Il n’y a pas de mauvais appareil, que de mauvais utilisateurs, pas suffisamment entraînés.

Vous devez vous entraîner avec votre propre appareil, chaque système requiert une habitude de l’utilisation du, matériel.

Sur l’espace Chartreuse ski de rando, vous pouvez tester gratuitement tous les différents types d’appareils.

Présentation d’un appareil bien répandu sur le marché, l’EVO 3, il est diffusé par notre partenaire ARVA.

- Pratiquer la montagne en hiver sans aucune formation à l’utilisation des matériel de secours et de recherche peut s’avérer dangereux. La seule possession du matériel et une auto-formation ne permettent pas d’aborder le ski de randonnée en sécurité.

- L’environnement montagnard en hiver est fragile, la faune est en situation de survie, un dérangement excessif peut la condamner.
- Respectez les zones d’exclusion, consultez notre rubrique Eco-Attitude